ecrire
photographier
publier
exposer
transmettre
actuel
titre
facebook
twitter
linkedin
biographie
liens
contact
texecrire
texphotographier
texpublier
texexposer
textransmettre
photos et textes © christine burkhard
impressum
webdesign: murielle aufranc
Presse
Hasta mañana
Dix images pour un poème

Pour voir les photos de l'expo +

 

 

 

Note d'intention

L'écran cache et révèle à la fois. Telle la soie d'un cocon, un voile tendu sur un bâtiment cache son aspect, et révèle qu'il est en métamorphose.

Mon regard est un écran posé sur le monde.

Je me suis installée en septembre 2012 à Madrid dans l'intention de me plonger pendant une année, regard neuf d'une étrangère, dans ce pays qu'on dit profondément en crise.
J'ai vu dans tous les quartiers un nombre impressionnant d'affichettes « Se alquila ». J'ai vu partout des mendiants clairement « non professionnels ». J'ai entendu quantité d'histoires tristes, ressenti la lourde atmosphère.
Mais j'ai également été surprise du potentiel, humain et créatif, que je découvrais. Une crise ramène aux questions essentielles, oblige à redéfinir des objectifs, personnels et politiques.

En tant que photographe, j'ai cherché à révéler ma vision de l'Espagne actuelle. J'ai trouvé dans les bâtiments qui se voilent une métamorphose puissante de mon ressenti. Ces bâtiments, dédaignés du regard des touristes étrangers, m'offraient des photographies qui m'enchantaient, des images proches parfois d'une toile abstraite. Des images qui cachent des bâtiments de styles et qualités très variés, révèlent la nécessité de les réparer, sans dire s'ils seront restaurés ou rénovés, sans qu'on puisse savoir si le résultat plaira.

La presse pose un écran sur l'Espagne. Ma vision de l'Espagne et des Espagnols n'est plus celle que j'avais avant d'y vivre moi-même.

CB, juin 2013

> voir le dossier de l'exposition

Quatre lieux d'exposition.

Je tiens à remercier Matías Costa, photographe madrilène, pour son précieux soutien dans la conduite de ce projet, ainsi que pour l'expo que nous avons préparée en duo et proposée du 9 au 19 octobre 2014 à Biel/Bienne, en Suisse.

Parcours et traces, deux photographes

Presse

2014.05.12 // Instituto Cervantes Cracovia / Cara B. La crísis como excusa / Exposicíon di fotografia
> article de presse écrite

2013.07.21 // La crisis como catalizador de una mirada audaz y delicada / Pedro Fernaud Quintana
> http://misteriosasenlaplaya.blogspot.co.uk/2013/07/la-crisis-como-catalizador-de-una.html

2013.06.05 // El Distrito / La Cara B de la crisis en el COAM
> http://www.eldistrito.es/centro/la-cara-b-de-la-crisis-en-coam

2013.06.04 // La Vangardia / Una exposición de fotografías muestra la 'Cara B: la crisis como excusa' en el COAM
> http://www.lavanguardia.com/local/madrid/20130604/54375350126/una-exposicion-de-fotografias-muestra-la-cara-b-la-crisis-como-excusa-en-el-coam.html

Flashes #12 Cara B: La crisis como excusa" (II) on Vimeo.

HabitArte ; Biel/Bienne, 2015
Ancienne Couronne_Biel/Bienne, 2014
Instituto Cervantes_Cracovie 2013
COAM, Madrid, 2012

< expo précédente . expo suivante >

Apprivoiser Varsovie/Oswoic Warsawe
Hasta mañana
5 X PL